En vingt ans – entre 1990 et 2010 – ce ne sont pas moins de 43.175 âmes supplémentaires qui peuplent le Bassin, soit un gain de 46,4 %.
Si le bassin d'Arcachon et le Val de l'Eyre paraissent toujours plus attractifs en attirant 2.000 habitants supplémentaires en douze mois, les 17 villes de l'arrondissement ne bénéficient pas toutes de la même façon de cette manne démographique... Un petit état des lieux s'impose.